Séjour en Bolivie : Cochabamba, Uyuni, Potosi, Sucre & Santa Cruz – 2

Voyage Santa Cruz de La Sierra, Cochabamba, Cliza, Torotoro, Punata, Tarata, Salar d’Uyuni, Route des Joyaux, Potosi, Sucre.

JOUR 1 : VENDREDI > ARRIVEE INTERNATIONALE / SANTA CRUZ DE LA SIERRA

Descriptif: un guide de notre équipe de Bolivie vous accueille à l’aéroport international de Viru Viru et vous conduit à l’hôtel situé dans le quartier du golf. A l’heure convenue celui-ci se présente à nouveau à l’hôtel pour entamer avec vous un parcours des lieux les plus intéressants de la ville de Santa Cruz de La Sierra : le boulevard Rivero, le boulevard Equipetrol, la place 24 de Septiembre, la basilique Menor de San Lorenzo, la alcaldia de Santa Cruz (mairie)… Deux musées valent la peine d’être visités : le musée Historia Regional del Departamento de Santa Cruz, rue Junín, ainsi que le musée de Arte Sacro situé dans la basilique même.
Durée: Compter 40 à 50 min. selon la circulation entre l’aéroport international de Viru Viru et l’hôtel.
Déjeuner et dîner: inclus à l’hôtel Casa Patio.
Nuit: Casa Patio Hotel Boutique.

JOUR 2 : SAMEDI > SANTA CRUZ DE LA SIERRA / COCHABAMBA

Descriptif: à l’heure convenue, votre chauffeur se présente à l’hôtel pour vous conduire à l’aéroport. Vous vous envolez vers Cochabamba, connue comme la capitale gastronomique de la Bolivie et la ville de l’éternel printemps. Votre guide pour les prochains jours vous accueille.
Après l’installation à l’hôtel, vous partez avec lui à la découverte de la ville. Plusieurs lieux valent un détour: on pense en premier lieu au Cristo de la Concordia et son panorama à 360 degrés sur la ville. Vous redescendez ensuite dans le cœur de Cochabamba pour découvrir la place du 14 septembre, la cathédrale métropolitaine, le couvent Santa Teresa et le Palacio Portales. Il est enfin possible de flâner dans la Cancha, l’ un des plus grands marchés d’Amérique Latine. La visite du musée Alcide d’Orbigny, voisin du Palacio Portales, est aussi une excellente option. Réunis avec votre guide autour d’une carte, vous vous accordez ensuite pour le départ du lendemain.
Déjeuner: libre. Nous vous suggérons le café de Paris à l’un des coins de la Plaza 14 de Septiembre.
Dîner: libre. Nous vous recommandons le restaurant Paprika, rue Chuquisaca au n° 688.
Nuit: Hôtel Aranjuez

JOUR 3 : DIMANCHE > COCHABAMBA / MARCHE DE CLIZA / TOROTORO

Descriptif: chaque dimanche un marché de campagne a lieu à Cliza, l’un des villages de la haute vallée de Cochabamba. Situé au début de la route de Torotoro, nous vous proposons d’y faire un arrêt. Légumes, fruits, épices, céréales, quincailleries, mais aussi animaux domestiques se vendent dans ce marché coloré. Contrairement aux grandes villes, la majorité des femmes portent encore leur tenue traditionnelle quechua.
Outre les paysages colorés, la route de Torotoro est en partie composée d’un revêtement de galets, ce qui lui donne un charme particulier. Vous traversez le village d’Anzaldo, longez le lit de la vallée de Socusuma, puis vous élevez en zigzag jusqu’à 2 762 m d’altitude, point le plus haut de la route et porte d’entrée de la vallée de Torotoro.
Après l’installation à l’hôtel, de nombreuses excursions autour du village de Torotoro sont possibles : le cimetière des tortues, le canyon de Torotoro ou encore les différents sites d’empreintes de dinosaures. Torotoro est sans conteste l’un des lieux les plus importants de la planète pour les marques fossilisées de dinosaures.
Distance et durée: 148 km de Cochabamba à Torotoro via Cliza, soit 4h sans compter l’arrêt à Cliza.
Déjeuner: inclus. Pique-nique emporté par votre guide.
Dîner: inclus à l’hôtel Vergel.
Nuit: Hôtel Vergel.

JOUR 4 : LUNDI > TOROTORO / CIUDAD DE ITAS / TOROTORO

Descriptif: cette journée est dédiée à une excursion paysagère sur les crêtes dominant la vallée de Torotoro. L’objectif est la Ciudad de Itas, avec ses formations rocheuses d’une particulière beauté. Après une bonne heure de piste et 1 000 m de dénivelé positif, vous entamez une randonnée à pied. Le sentier descend doucement jusqu’à l’entrée d’un étroit canyon.
Vous le suivez et découvrez toute une série de grottes rappelant l’architecture gothique. Vous y trouvez également les peintures rupestres de la Ciudad de Itas, datant de l’époque incaïque. Votre parcours fait une boucle au bout de laquelle vous rejoignez la voiture.
La descente vers Torotoro est l’occasion de nombreux arrêts pour admirer les paysages. A l’approche du village, vous marquez un dernier arrêt pour aller découvrir le site de Carreras Pampa où trois sortes de dinosaures ont laissé leurs empreintes.
Distance et durée: 21 km / 1h du village de Torotoro (2 676 m) jusqu’au départ de la randonnée (3 730 m). Marche de 3 km pour 115 m de dénivelé négatif puis positif. Compter environ 2h de marche.
Déjeuner: inclus. Pique-nique emporté par votre guide.
Dîner: inclus à l’hôtel Vergel.
Nuit: Hôtel Vergel.

JOUR 5 : MARDI > TOROTORO / MARCHE DE PUNATA / TARATA / COCHABAMBA

Descriptif: afin de profiter du marché du village de Punata, nous vous recommandons un départ avant le lever du jour. Punata accueille chaque mardi le plus vaste marché de campagne de la vallée de Cochabamba. Le plus impressionnant est la partie réservée au bétail. C’est encore une explosion de couleurs avec les tenues traditionnelles, les étendages et les buvettes. Les scènes de marché ne laissent indifférent aucun voyageur flânant dans cette foule majoritairement quechua.
L’exploration de la vallée de Cochabamba ne serait complète sans la visite du village de Tarata situé à 2 750 m. Ce village est connu comme la capitale de la Chicha, mais aussi pour son architecture et ses monuments coloniaux. Le couvent de San José de Tarata est le plus sensationnel de tous. Votre route se poursuit pour atteindre et retrouver Cochabamba, la capitale des hautes vallées de Bolivie.
Distance et durée: 118 km / 3h de Torotoro à Punata. 55 km / 1h de Punata à Cochabamba via Tarata.
Déjeuner: inclus au restaurant du barrage de la Laguna Angostura.
Dîner: libre. Comme lieu traditionnel, nous vous suggérons le restaurant Casa de Campo. Si vous souhaitez écouter du folklore choisissez le restaurant Quinta Miraflores rue Tarija 1314 entre Beni et O´Connor. Dans ce cas commandez un Pique Macho ou encore un Picante de Lengua.
Nuit: Gran Hotel Cochabamba.

JOUR 6 : MERCREDI > COCHABAMBA / ORURO / CRATERE DE JAYU QOTA / SALINAS GARCI MENDOZA / JIRIRA / COQUESA / TAHUA

Descriptif: à l’heure convenue, votre nouveau chauffeur-guide se présente à la réception de l’hôtel. Une belle mais longue route vous attend pour atteindre la rive nord du Salar de Uyuni. Vous traversez la ville minière d’Oruro, longez le lac Poopo et faites un arrêt au sanctuaire de Quillacas déclaré Patrimoine culturel bolivien en 2005. Des milliers de fidèles viennent vénérer le Milagroso Señor de Quillacas tous les 14 septembre.
Un peu plus loin, le cratère de Jayu Qota, aussi appelé Meteoriten-Krater Miguel y Alex Tejada, vaut également un arrêt. D’une profondeur de 20 m, il fut créé par l’impact d’un météorite. Cap sur Jirira puis Coquesa, lieux situés au pied du volcan Tunupa (5.432 m). Diverses excursions sont possibles en fin d’après-midi, avant de rejoindre votre hôtel situé à Tahua.
Un petit canyon près du village de Coquesa enferme les momies d’une famille de 6 ou 7 personnes chipayas. Depuis ce lieu, il est ensuite possible de monter à pied jusqu’à mi pente du volcan. Un mirador permet non seulement d’admirer les très belles couleurs du sommet, mais aussi de contempler le Salar d’Uyuni dans son ensemble. La vue est spectaculaire, en particulier avec les lumières du soir. Retour à Coquesa, puis Tahua.
Distance et durée: 466 km / 7h à 8h de Cochabamba à Tahua, dont 141 km en piste.
Déjeuner: inclus en pique-nique emporté par votre guide.
Dîner: inclus au restaurant de l’hôtel Tayka de Sal.
Nuit: Hôtel Tayka de Sal. Hôtel situé à Tahua, à 3 700 m.

JOUR 7 : JEUDI > TAHUA / SALAR DE UYUNI / ILE INCAHUASI / AGUAQUISA / SAN JUAN DE ROSARIO / SALAR DE CHIGUANA / LAGUNES CAÑAPA ET HEDIONDA / DESERT DE PERDIZ

Descriptif: vous traversez du nord vers le sud le Salar d’Uyuni pour atteindre l’une des portes de sortie de celui-ci. C’est l’opportunité d’un arrêt à l’île Incahuasi (3 761 m), seule île du Salar où il est autorisé de débarquer. Ce rocher volcanique de 25 ha parsemé de cactus se prête à une promenade à pied de 45 min. sur un sentier aménagé.
Sur la rive sud du Salar, vous marquez un nouvel arrêt au site de Galaxias. La première cave révèle des formations stalactites en forme d’algues fossilisées, la deuxième cave dévoile des Chullpas, vestiges funéraires incas sans doute utilisés par les Incas dans leur conquête sur les Aymaras.
Nous vous proposons ensuite de profiter d’une pause à San Juan de Rosario, pour visiter un petit musée archéologique, ainsi que la Nécropolis. Cet espace funéraire pré-hispanique (XII-XVe siècles) est composé de 45 tombes, dont la moitié expose les restes d’antiques pratiques mortuaires.
Juste après le Salar de Chiguana, vous profitez d’un majestueux point de vue sur les volcans Tomasamil (5 890 m.) et Ollagüe (5 869 m). Ce dernier, en bordure de frontière chilienne, est encore actif. La lumière du soir est idéale pour admirer la Laguna Cañapa. Vous y trouvez bon nombre de flamants Andins, flamants du Chili et flamants de James, les plus nombreux.
C’est le début de la route des joyaux (ruta de las Joyas), symbolisés par une succession de lagunes. La piste vous offre un beau panorama sur la Laguna Hedionda. Vous marquez des arrêts successifs aux lagunes Charkota, Honda et Ramaditas… Avant de bifurquer pour rejoindre l’hôtel situé en plein désert de Perdiz.
Temps et distances: 160 km / 2h30 de Tahua à San Juan de Rosario via Las Galaxias. Puis 180 km / 4h pour atteindre le désert de Perdiz… Au rythme excursion.
Déjeuner: inclus. Pique-nique emporté par votre guide.
Dîner et nuit: Hôtel Tayka del Desierto, dans le désert de Perdiz à 4 527 m.

JOUR 8 : VENDREDI > SILOLI / GEYSERS SOL / LAGUNA VERDE / LAGUNA ROJA / SALAR DE CAPINA / MALLCU VILLA MAR

Descriptif: cap sur la lagune Colorada. La piste traverse le désert de Siloli avec en particulier l’Arbol de Piedra, curieux champignon de pierre d’une dizaine de mètres de hauteur. La Lagune Colorada située à 4 278 m vaut un arrêt prolongé. Algues et planctons activés par la radiation solaire de l’après-midi donnent aux eaux de la lagune une belle couleur rose. A cela s’ajoute le rose de 30 000 flamands présents (fréquentation importante entre septembre et mars). Une péninsule surélevée permet d’avoir un beau panorama sur l’ensemble de la lagune.
Vous enchaînez ensuite par la découverte de toute une série de spectacles naturels, les geysers de Sol de Mañana (4 870 m), la Laguna Chalviri et les eaux thermales de Polques, le désert de Dalí puis la laguna Verde, étendues bleu-vert au pied des volcans Juriques et Licancabur (5 916 m). Vous serez peut-être témoins d’un phénomène curieux : le vent se lève et la Laguna Verde prend alors une teinte vert émeraude spectaculaire. Libre à vous de parcourir à pied les berges et d’admirer toute cette palette de couleurs.
Vous rebroussez chemin et contournez la Laguna Colorada par l’est. La piste longe ensuite le Salar de Capina, exploité pour son lithium, puis débouche sur le village de Mallcu Villa Mar, situé dans le creux de belles formations rocheuses.
Temps et distances: 90 km / 2h du désert Ojo de Perdiz à la Laguna Colorada, puis 90 km / 2h jusqu’à la Laguna Verde, au rythme excursion. 140 km / 3h pour rejoindre Mallcu Villa Mar.
Déjeuner: inclus. Pique-nique emporté par votre guide.
Dîner et nuit: Hotel Jardines de Mallku Cueva. Hôtel situé à 3.980 m .

JOUR 9 : SAMEDI > MALLCU VILLA MAR / ALOTA / SAN CRISTOBAL / COLCHANI

Descriptif: cette journée d’excursion commence par deux petites promenades. La première a lieu dans la Valle de Rocas, composée d’une infinité de formations rocheuses de plusieurs mètres posées dans le sable, la seconde pour atteindre un splendide point de vue sur le canyon Cascada. Après avoir traversé Alota, village d’adobe aux toits de chaume, l’intérêt de l’étape qui suit est San Cristóbal, village minier. En réalité, le village entier a été déplacé en 1999, à 17 km du gisement lui-même, ceci pour permettre à une entreprise minière de reprendre l’extraction d’argent, de plomb et de zinc. L’église du XVIIe, classée à l’Unesco, est l’une des plus anciennes de Bolivie. Elle a été remontée pierre par pierre, ce qui a permis de mettre à jour de belles fresques jusqu’alors recouvertes de chaux blanche.
Votre itinéraire passe ensuite par le village d’Uyuni où vous marquez un arrêt pour visiter le marché, mais aussi le cimetière des trains. Vous longez le Salar pour atteindre le petit village de Colchani, dont la principale activité est l’extraction de sel.
Temps et distances: 188 km / 4h de Mallku Villa Mar jusqu’à la ville d’Uyuni via Alota. 22 km jusqu’à Colchani.
Déjeuner: libre. Nous vous suggérons le restaurant La Vicuna rue Sucre, à Uyuni.
Dîner et nuit: Hôtel Luna Salada. Hôtel situé à 3.700 m.

JOUR 10 : DIMANCHE > UYUNI / PULACAYO / PELKA / CHAQUILLA / AGUA DE CASTILLA / POTOSI

Descriptif: à l’heure convenue, cap vers l’est pour atteindre la célèbre ville de Potosi. La route qui y mène a été récemment goudronnée et passe par de somptueux paysages et d’étonnants villages. Le panorama à Pulacayo permet de bien ressentir l’activité minière qui eut lieu au XIXe siècle, et on découvre d’anciennes locomotives à la gare ferroviaire. De belles montagnes colorées annoncent l’approche du village de Ticatica.
Plus loin, le hameau de Pelca fait office d’oasis dans cette région minérale. On change encore de paysages avec les bofedales et les dunes de sable de Chaquilla, village dédié à l’élevage de lamas. Agua de Castilla et Porco rappellent encore l’activité minière de la région.
Distance: 212 km / 3h30 à 4h d’Uyuni à Potosi au rythme excursion.
Déjeuner: libre. Nous vous suggérons le restaurant El Meson dans le coin de la place 10 de Noviembre.
Dîner: libre. Nous vous suggérons le restaurant 4060 rue Hoyos 1 à Potosi.
Nuit: Hôtel Colonial. Hôtel situé à 4 020 m.

JOUR 11 : LUNDI > POTOSI

Descriptif: cette journée est dédiée à la découverte de la ville de Potosi, la plus peuplée d’Amérique aux XVIe et XVIIe siècles, et première ville bolivienne inscrit dès 1987 au Patrimoine mondial par l’UNESCO. Nous vous proposons de visiter le marché des mineurs, lieu où ceux-ci viennent s’approvisionner : feuilles de coca, sodas, alcool, cigarettes, équipement, outils… et bâtons de dynamite ! Le marché marque la première étape de cette exploration minière, riche en intérêt tant historique, social que culturel.
Vous pouvez ensuite faire une incursion dans la mine d’une quarantaine de minutes. Un guide spécialisé, lui-même fils de mineurs, vous fournit alors combinaison, bottes et casque et vous conduit dans les entrailles du Cerro Rico pour vous faire découvrir l’activité des mineurs, leurs conditions de travail ainsi que leurs rituels. Pour les plus claustrophobes, choisissez plutôt de vous rendre au musée historique minier Diego Huallpa del Cerro Rico de Potosi, qui dévoile toutes les techniques d’exploitation. Mais c’est à la Casa de la Moneda que vous aurez la mise en scène la plus complète sur l’histoire de la ville.
Potosi est aussi connue pour ses bâtiments coloniaux et ses église baroques, ou encore ses jolies rues comme celle de Tarija. A ne pas manquer, la visite des toits du Convento de San Francisco, d’où l’on jouit notamment d’une très belle vue depuis le mirador de la tour de La Compagnie de Jésus. Enfin, vous pouvez terminer cette journée avec la riche et immense collection du musée Convento de Santa Teresa.
Note: une seule journée est trop courte pour voir les trois musées. Chaque visite guidée dure 2h et commence à des horaires bien précis. Il est donc possible d’en visiter un dernier le lendemain matin avant de prendre la route pour Sucre.
Déjeuner: : libre. Nous vous suggérons le restaurant Phishqa Warmis, rue Sucre au 56.
Dîner: libre. Nous vous suggérons le restaurant El Fogon, derrière le marché central.
Nuit: Hôtel Colonial.

JOUR 12: MARDI > POTOSI / PUENTE SUCRE / CASTILLO DE LA GLORIA / SUCRE

Descriptif: vous perdez de l’altitude au fur et à mesure de l’approche de la ville de Sucre, capitale constitutionnelle de la Bolivie et surnommée la ville blanche. Sur la route, deux sites méritent un arrêt : le pont Sucre, ouvrage suspendu de 180 m, puis le Castillo de La Glorieta, construit à la fin du XIXe dans un style éclectique et dont l’histoire des propriétaires ne peut laisser indifférent.
Après avoir déposé vos bagages à l’hôtel à Sucre, nous vous proposons la découverte du parc Cretácico, incluant dans son enceinte le site Cal Orck’o, le plus grand gisement paléontologique de la planète avec plus de 5 000 traces de pas de dinosaures datant du Crétacé inferieur. Nous vous proposons enfin de profiter de la fin d’après-midi pour visiter la Casa de la Libertad, où a été signée la Déclaration d’Indépendance de la Bolivie en 1825. Ce musée conserve tous les documents qui témoignent des événements historiques relatifs à l’indépendance. Les portraits de tous les présidents élus et ceux issus des gouvernements de fait depuis Bolivar y sont exposés.
Distance: 160 km / 3h30 de Potosi jusqu’à Sucre avec les arrêts.
Déjeuner: libre. Nous vous suggérons le restaurant La Posada, restaurant même de votre hôtel.
Dîner: libre. Nous vous suggérons le restaurant Salamandra, situé à 400 m de l’hôtel.
Nuit: Hôtel La Posada. Hôtel situé en plein centre historique à 2 750 m, et à 50 m de la place 25 de Mayo.

JOUR 13: MERCREDI > SUCRE

Descriptif: nous vous proposons pour cette journée une découverte guidée de Sucre, avec en premier lieu la place de La Recoleta, car c’est le matin que l’on bénéficie de la meilleure orientation du soleil. C’est ensuite l’occasion de visiter deux musées proches l’un de l’autre, celui de La Recoleta et celui du textile ASUR. Ce dernier vous fait découvrir les techniques de tissage ancestrales des différentes communautés du département de Chuquisaca.
Entourée de beaux édifices, dont la Basílica Menor de Nuestra Señora de Guadalupe, la Plaza 25 de Mayo est incontournable. Nous vous suggérons ensuite l’hôpital Santa Barbara, bâtiment de style Renaissance avec une façade du XVIIe de style baroque, ou le parc Bolivar avec sa petite tour Eiffel. Plus sensationnel encore, le Convento de San Felipe de Neri ; le parcours sur les toits de l’église étant d’une exceptionnelle beauté. Il offre en outre une vue à 360° sur la ville.
Déjeuner : libre. Nous vous suggérons le restaurant El Huerto, rue Ladislao Cabrera n°86, zone San Matias.
Dîner: libre. Nous vous suggérons la Vieja Bodega située à quelques mètres de la place 25 de Mayo.
Option dîner-spectacle Origenes: le théâtre peut aisément être rejoint à pied depuis l’hôtel (20h30). Cette chorégraphie de qualité présente les principales danses, musiques et costumes traditionnels de Bolivie. La soirée s’accompagne d’un dîner, avec 3 menus au choix.
Nuit: Hôtel La Posada.

JOUR 14: JEUDI > SUCRE / SANTA CRUZ DE LA SIERRA

Descriptif: à l’heure convenue, votre chauffeur vous conduit à l’aéroport de Sucre. Un vol de courte durée vous amène au pied de la cordillère des Andes, dans la capitale des Basses Terres, Santa Cruz de La Sierra. Après l’installation à l’hôtel et le déjeuner, deux options d’escapades en dehors de la ville sont possibles. Les amateurs de papillons, d’oiseaux et de flore iront au Biocentro Güembé, tandis que d’autres préfereront une excursion à Lomas de Arena de El Palmar, attraction naturelle intéressante située à 12 km.
Déjeuner: libre. En ville, nous vous suggérons le restaurant Los Hierros, av. Monseñor Rivero n° 300.
Dîner: libre. Nous vous suggérons le restaurant du café 24, place du 24 Septembre à Santa Cruz.
Nuit: Cinco Hotel. Petit hôtel boutique situé dans le quartier Sirari.

JOUR 15: VENDREDI > SANTA CRUZ / AEROPORT VIRU VIRU - VOL INTERNATIONAL

Descriptif: après votre petit déjeuner, vous pouvez continuer librement la visite de Santa Cruz. A l’heure convenue votre chauffeur se présente à l’hôtel pour vous conduire à l’aéroport de Viru Viru afin de prendre votre vol international.
Durée: Compter 40 à 50 min. selon la circulation entre l’hôtel et l’aéroport international de Viru Viru.
Déjeuner: libre. Possibilité en brasserie à l’aéroport.
Dîner et nuit: dans l’avion.