Site archéologique de Pueblo Quemado

Le site archéologique de Pueblo Quemado est situé au-dessus de la municipalité de San Pedro de Quemes (ou San Pedro de Quemez), dans la région de Potosí. Ces ruines sont le témoignage d’une tragédie qui se produisit au XIXe siècle.

Pueblo Quemado

En 1879, lors de la guerre du Pacifique, des militaires chiliens envahirent la Bolivie. Ils brûlèrent toutes les maisons du village de San Pedro de Buena Vista et assassinèrent de nombreux habitants. Les survivants se rendirent dans un lieu qui se nomme aujourd’hui Ikala (ou Icala) et y restèrent une vingtaine d’années environ, dans l’intention de se cacher et de se protéger de l’armée chilienne. Le manque d’eau les contraignit cependant à retourner à proximité de San Pedro où ils décidèrent de reconstruire sur les ruines des maisons détruites par l’armée chilienne. Les habitants, installés sur le même versant que San Pedro de Buena Vista, appelèrent leur nouveau village San Pedro Quemado dans un premier temps, puis ensuite San Pedro de Quemes. Pueblo Quemado abrite encore des céramiques incas et lampayas.