Vins d’altitude de Bolivie : quelles particularités ?

 

Une grande partie des vignes de Bolivie est plantée à une altitude supérieure à 2 000 m, conférant des propriétés uniques aux vins qui en sont issus.

Vallée de Los Cintis, Bolivie

Les vins boliviens ont la particularité d’être issus de vignobles de haute altitude, compris entre 1 700 et 3 000 m. Cette spécificité fait que les raisins sont plus exposés aux rayons ultraviolets, ce qui a pour conséquence directe de favoriser la production de raisins plus sucrés qui, en fermentant, seront plus chargés en alcool.

Les régions d’altitude possèdent d’autres propriétés physiques et météorologiques qui influent directement sur la culture de la vigne. Elles connaissent notamment des variations de température plus fortes entre le jour et la nuit, ainsi qu’une pression atmosphérique et un taux d’humidité moindres.

Selon les scientifiques, l’action renforcée des rayons ultraviolets sur les grappes de raisin modifierait la photosynthèse et augmenterait le nombre de certaines molécules comme le polyphénol, les flavonoïdes, le resveratrol ou encore les anthocyanines. Ces molécules jouent directement un rôle dans la détermination de l’odeur, de la couleur ou des arômes des grains de raisin. Le polyphénol est aussi reconnu pour ses propriétés anti-oxydantes bénéfiques pour la santé.

																					
Restaurant de la bodega Casa Vieja

Si aucun résultat scientifique n’a pour le moment prouvé cette affirmation, beaucoup d’œnologues s’accordent également à dire que cet environnement géothermique particulier a un impact positif sur la production viticole. Les vins d’altitude vieilliraient mieux et plus rapidement que les vins de plaine et seraient plus denses et plus équilibrés. Les caractéristiques de leur terroir d’origine seraient également amplifiées et plus distinctes. En deux à trois ans de maturation, un vin d’altitude peut ainsi acquérir une famille aromatique qu’un vin de plaine n’aurait pu atteindre qu’en vieillissant plus d’une dizaine d’années en bouteille.

Toutes ces qualités que possède le vin d’altitude n’échappent pas aux professionnels de ce secteur, qui se penchent de plus en plus sérieusement sur la région bolivienne de Tarija. Dans le même temps, quelques bodegas boliviennes commencent à obtenir leurs premiers prix internationaux… Le début d’une ascension qualitative et d’une reconnaissance mondiale.