Top 5 des plus beaux Parcs nationaux de Bolivie

La Bolivie est un pays qui regorge d’avantages, si bien culturels que naturels. Son mot d’ordre: l’authenticité, encore bien loin du tourisme de masse. Ses paysages d’une beauté irréelle vous en mettront plein la vue.

1. Le Parc national Sajama

Le Parc national Sajama fut le premier parc créé en Bolivie, en 1939 dans le but d’assurer la protection de la plus haute forêt de Queñuas au monde particulièrement menacée. Situé dans la région d’Oruo, dans la Cordillère des Andes, à la frontière avec le Parc national Lauca au niveau de la frontière chilienne. Le Parc offre une vue magnifique sur le volcan Nevado Sajama, l’un des plus hauts de monde, perché à plus de 6.500 m. Vous pourrez également croiser quelques habitants issus de la culture aymara.

2. Le Parc national Torotoro

Situé au nord de Potosí, et non loin de la ville de Cochabamba, le Parc national Torotoro fut créé à l’origine pour protéger le Paraba Frente Roja, une espèce de perroquet en voie de disparition. Ce site offre des paysages absolument somptueux, ainsi que des perles géologiques et certains fossiles de dinosaures très interessants. La région abrite de nombreux profonds canyon, vallées, cascades, et des formations géologiques fascinantes.

3. Le Parc national Madidi

Situé dans le département de La Paz, au nord-ouest du pays, le Parc national Madidi recouvre 1 700 000 hectares de diversité biologique particulièrement riche. La préservation de cet environnement constitué de plus de 6.000 espèces de plantes, 1.370 de vertébrés, 1.000 espèces d’oiseaux et plus de 300 sortes de poissons constituent un résevoir naturel exceptionnel et très rare.

4. Parc national Amboró

Aussi appelé « Coude des Andes » pour sa position géographique situé au changement d’orientation de la cordillère, le Parc national Amboró préserve une zone à la richesse biologique importante. Le site a été créé afin de ralentir l’expansion de la ville de Santa Cruz. Etendu à une hauteur entre 300 et 3.200 m, le parc a la particularité d’abriter sept écosystèmes différents sur les treize comptabilisés en Bolivie. C’est dans cette zone que le Che et ses hommes se seraient fait prendre prisonniers en 1967.

5. Réserve nationale de faune andine Eduardo Avaroa

Perchée dans les hauteurs des montagnes andines, au sud-ouest du pays au niveau de la frontière avec le Chili et l’Argentine, dans le département de Potosí, cette réserve est la zone la plus visitée du pays.  Le site recouvre 715.000 hectares de volcans, geysers, lagunes d’une beauté féerique. On peut aussi observer les sommets les plus hauts des Andes d’en moyenne 4.00 0m d’altitude. La biodiversité compte plus de 300 espèces de plantes et d’arbres et 96 espèces animalières principalement d’oiseaux.