Voyage en Bolivie en août

La Bolivie est la destination hors des sentiers battus par excellence en Amérique Latine. Loin des océans, ce pays a su conserver vivantes des traditions millénaires. Un parfum d’authenticité qui séduit à coup sûr le voyageur… Il est essentiel de bien choisir le mois de votre voyage pour en profiter au maximum. Les conseils de notre équipe.

En Bolivie, les saisons sont inversées par rapport à l’Europe. Le mois d’août correspond donc à l’hiver austral, caractérisé par les températures fraîches et l’absence de pluie. C’est un des meilleurs moments pour profiter de la Bolivie, puisque les voies de communications ne pâtissent pas des précipitations abondantes à d’autres moments de l’année. Il est toutefois essentiel de partir avec de quoi bien se couvrir. Il peut en effet faire très froid dans les plateaux Andes, quoique les vallées soient plus à l’abri. En Amazonie, la température reste plus clémente tout au long de l’année.

Le 6 août, la fête nationale de Bolivie commémore son indépendance obtenue en 1825. Toutes les maisons se couvrent de drapeaux boliviens. On peut observer de nombreux défilés sur l’hymne national, que ce soit dans écoles, devant les mairies, avec les corporations syndicales ou les centres culturels. Le point commun dans tout le pays est l’abondance de pétards.

Le 7 août, la Vierge de Copacabana est particulièrement vénérée dans tout l’Altiplano. Un pèlerinage rassemble les fidèles dans la ville de Copacabana sur les bords du lac Titicaca. C’est l’occasion de demander au prêtre de bénir sa voiture ou son bateau au préalable ornés somptueusement. Chacun y va ensuite de ses offrandes, avant un grand repas convivial.