Voyage en Bolivie en mars

La Bolivie est la destination hors des sentiers battus par excellence en Amérique Latine. Loin des océans, ce pays a su conserver vivantes des traditions millénaires. Un parfum d’authenticité qui séduit à coup sûr le voyageur… Il est essentiel de bien choisir le mois de votre voyage pour en profiter au maximum. Les conseils de notre équipe.

Le mois de mars marque la fin de la saison des pluies en Bolivie. Il est encore un peu top tôt pour passer entre les gouttes des averses torrentielles qui caractérisent l’été bolivien. Mais les fortes chaleurs commencent à laisser place à un climat plus propice aux visites. Et on reste ainsi hors saison touristique, concentrée sur l’hiver austral.

En Amazonie, l’humidité et la chaleur restent bien présentes tout au long de l’année, mais sont déjà plus supportables qu’en plein cœur de l’été. Dans cette région tropicale, les averses quotidiennes ne durent pas en général.

Le Salar de Uyuni reste en grande partie inondé en mars, et il est important d’être prudent pour ne pas s’enliser dans un terrain trop meuble. Tout le Sud Lipez se caractérise par une forte altitude où le temps peut être changeant.

Au Lac Titicac, l’amplitude thermique est importante, et il est essentiel de se protéger de l’exposition aux ultras violets, accrue par la réflexion du soleil dans les eaux du lac. Les pluies moins fréquentes laissent la possibilité de se promener en vélo ou à pied pour découvrir les merveilleux petits villages qui parsèment les îles et presqu’îles.

La Semaine Sainte est particulièrement célébrée en Bolivie, où la religion catholique joue un rôle important dans les communautés traditionnelles. Tous les vendredis saints, un grand pèlerinage relie La Paz et Copacabana.

Le deuxième dimanche de mars, la fête de Pujllay commémore à Tarabuco une victoire des indigènes contre les colons espagnols en 1816. Elle alterne danses et chants folkloriques. Depuis mars 2011, elle est inscrite au patrimoine mondial immatériel de l’Unesco.

La seconde quinzaine de mars, la fête du raisin réunit les vignerons de la vallée de Concepción dans le département de Santa Cruz. Entre deux dégustations, de nombreuses animations festives sont devenues incontournables au fil des années, dont l’élection d’une reine du festival.