L’architecture aymara, Bolivie

Architecture Aymara, La Paz El Alto

L’architecture aymara, ou néo-andine est un nouveau phénomène lancé par le self made man local Freddy Mamani. Communément surnommés « cholets » en mêlant chalet à « cholo » (Bolivien d’origine indienne), ces édifices sont très en vogue dans la nouvelle classe moyenne aymara de La Paz. Le quartier El Alto, qui surplombe la capitale la plus haute du monde avec ses 4000 m d’altitude, se pare ainsi de dégradés de couleurs vives en et formes très fantaisistes. En général, le rez-de-chaussée est réservé aux locaux commerciaux, les premiers étages à d’immenses salles de bal et de réception, et les derniers étages à des logements.  On ne sait plus où donner de la tête dans ce foisonnement d’ornements tape à l’œil, les murs totalement recouverts de fresques aux motifs indigènes revisités dans le goût futuriste, éclairés de lustres massifs ou de centaines de diodes.

Voir nos photos

TOUT SAVOIR SUR LA BOLIVIE

EXEMPLES DE CIRCUITS

CRÉEZ VOTRE VOYAGE SUR MESURE

1) Remplissez notre formulaire et l'un de nos conseillers voyages prendra contact avec vous.

2) Grâce à notre connaissance du terrain nous vous proposons des circuits personnalisés et hors des chemins traditionnels.

3) Nous vous accueillons dès votre arrivée sur place.

4) Vous bénéficiez d'un suivi et d'une assistance 7j/7 et 24h/24 durant votre séjour.

error: Notre contenu est protégé car il est le fruit d\\\'un long travail de recherche et d\\\'écriture. Contactez-nous à info@voyages-excepcion.com pour plus d\\\'informations.