La vannerie en Bolivie

L’artisanat vannier bolivien est très développé et se base sur l’utilisation de la totora.

La vannerie en Bolivie
L’artisanat bolivien ne saurait être complet sans son traditionnel savoir-faire vannier. C’est notamment grâce aux riches ressources en totora (Schoenoplectus californicus ssp. Tatora) qu’a pu se développer cette pratique du tissage de fibres. Cette plante, qui ressemble au roseau, pousse principalement au pied des Andes. On la trouve notamment dans le bassin du lac Titicaca, sur lequel, avec ses tiges,  les Indiens Uros fabriquaient autrefois des îles flottantes. Aujourd’hui, ce sont les Aymaras qui perpétuent cette tradition. La totora,  matériau très largement exploitable, est aussi  utilisée pour la construction de barques.

Artisanat en totora, Bolivie

L’artisanat vannier bolivien est particulièrement riche. Les objets confectionnés avec la totora sont variés, allant des paniers aux chaises, et on trouve même des nattes faisant office de sommiers ! Cette grande diversité de création démontre la capacité bolivienne à exploiter ses ressources avec sagesse, imagination et minutie. La vannerie trouve tout autant sa place dans la cuisine, avec de nombreux instruments tels que de petites nattes permettant de faire sécher les fruits. Tout comme la poterie, la vannerie bolivienne fait l’objet d’innovations constantes et le tissage de la totora est aujourd’hui caractérisé par un couplage entre la plante et des fibres artificielles de couleur.

PLUS D'INFO SUR LA BOLIVIE

EXEMPLES DE CIRCUITS

CRÉEZ VOTRE VOYAGE SUR MESURE

1) Remplissez notre formulaire et l'un de nos conseillers voyages prendra contact avec vous.

2) Grâce à notre connaissance du terrain nous vous proposons des circuits personnalisés et hors des chemins traditionnels.

3) Nous vous accueillons dès votre arrivée sur place.

4) Vous bénéficiez d'un suivi et d'une assistance 7j/7 et 24h/24 durant votre séjour.