Colonisation de l’Amérique et église catholique

Une colonisation militaire et spirituelle.

 

L'évangélisation des populations indigènes de Bolivie

La découverte puis la colonisation de l’Amérique latine par la couronne espagnole s’articula autour de deux grands axes complémentaires : conquêtes militaires tout d’abord, puis légitimation spirituelle.
Afin de justifier la prise de possession du Nouveau Monde, la couronne de Castille eut recours au pape. Ce dernier ordonna de christianiser les terres nouvellement découvertes. En retour, le roi reçut l’autorisation de construire églises et monastères ainsi que le pouvoir de nominer toutes autorités religieuses sur ces nouvelles terres. Pouvoir qu’il exerça selon les besoins politiques du moment.

Les missionnaires catholiques en Amérique du Sud

Les dominicains, les franciscains et les augustiniens, puis, plus tard, les mercédaires et les jésuites, furent ainsi envoyés en Amérique latine où ils furent en charge d’évangéliser les Indios. Leur mission d’évangélisation était de fait intimement liée à la nécessité de maîtriser des territoires et des populations peu accessibles.
La présence des différents ordres sur ces territoires dépassèrent alors le simple objectif religieux. Mais au-delà de ces enjeux, il est à noter le rôle important que jouèrent les ordres dans la protection et la reconnaissance des droits des natifs face au système colonial esclavagiste de l’encomienda.

Statue représentant un évêque, San Javier de Chiquitos
En 1542, Charles Quint promulgua les « Lois nouvelles » qui placèrent les Indiens sous la protection de la couronne d’Espagne et qui obligèrent ainsi le vice-royaume du Pérou à punir les exactions des « Encomenderos ». Les abus commis par ces derniers eurent comme effet de renforcer les missions, dont celles des jésuites, qui offraient alors aux communautés une protection. En 1550 et 1551, les conférences de Valladolid, portées par les deux frères dominicains Francisco de Vitoria et Bartolomeo de Las Casas, affirmèrent comme égaux les droits à la liberté et à la propriété ainsi que les devoirs de tout homme. La culture des natifs commença alors à être reconnue. Dans la région de la Chiquitanía, en Bolivie, les jésuites s’en inspirèrent et l’assimilèrent pour accomplir leur mission d’évangélisation. En respectant les dispositions de la législation espagnole protégeant les natifs, les pères s’attirèrent pendant un temps sinon les bonnes grâces des colons et des créoles, du moins celles des administrateurs de la couronne.

Partez à la découverte des missions jésuites de la Chiquitana, en Bolivie.

Visitez le siège des jésuites à Cordoba et les réductions de Misiones, en Argentine.

Voyagez sur les traces des jésuites en Argentine, au Paraguay et en Bolivie.

PLUS D'INFO SUR LA BOLIVIE

EXEMPLES DE CIRCUITS

CRÉEZ VOTRE VOYAGE SUR MESURE

1) Remplissez notre formulaire et l'un de nos conseillers voyages prendra contact avec vous.

2) Grâce à notre connaissance du terrain nous vous proposons des circuits personnalisés et hors des chemins traditionnels.

3) Nous vous accueillons dès votre arrivée sur place.

4) Vous bénéficiez d'un suivi et d'une assistance 7j/7 et 24h/24 durant votre séjour.

error: Notre contenu est protégé car il est le fruit d\\\'un long travail de recherche et d\\\'écriture. Contactez-nous à info@voyages-excepcion.com pour plus d\\\'informations.