Ville de Cochabamba

Géographie, climat, patrimoine, fêtes, gastronomie, restaurants, hôtels, transports

 

Géographie

Géographie de Cochabamba

Capitale de son département, Cochabamba se situe dans les vallées fertiles de Bolivie, au centre de la Cordillère des Andes et à plus de 2500 mètres d’altitude. La ville se trouve au cœur d’une vallée plate, elle est cependant entourée de deux collines : la Coronilla et la San Sebastián.

 

Climat

Climat de Cochabamba
Cochabamba est connue comme la vallée de l’éternel printemps. En effet, elle jouit d’un climat tempéré relativement stable. Les températures ne sont pas extrêmes, elles oscillent entre 30°C l’été et 10°C l’hiver. Néanmoins, le climat dans le département varie sensiblement en fonction de l’altitude. Voir notre fiche : Quand partir en Bolivie.

 

Histoire

Histoire de Cochabamba

Durant la période pré-inca, Cochabamba était peuplée de chasseurs et de cueilleurs, puis par plusieurs grandes ethnies qui vivaient dans la région dont les Kanas, les Qutas et les Chuwis. L’empire incas a ensuite occupé le territoire et a développé une civilisation moderne pour l’époque au niveau de son agriculture, de son artisanat, mais aussi au niveau religieux et culturel. La fondation de la ville se fit en deux fois durant la colonisation espagnole, l’une par le capitaine Jerónimo de Osorio en 1571, la seconde, trois années après par Sebastián Barbas de Padilla. Malgré la domination de la langue castillane dans la ville, le quechua est toujours aussi présent dans la région, au point de faire de Cochabamba la capitale du quechua en Bolivie.

 

Que voir à Cochabamba ?

Place 14 de Septiembre

Place du 14 Septembre, Cochabamba
Centre historique de la ville, cette place est un endroit où il fait bon se reposer un instant à l’ombre des arbres qui la bordent. Son nom actuel vient de la Révolution de 1810 qui marqua le début de la Guerre d’Indépendance de la Bolivie. Entre monuments historiques et modernes, la place est aujourd’hui le centre névralgique de Cochabamba. Au nord de celle-ci on trouve le Gouvernement, le Conseil Municipal et le Commissariat départemental de Police, à l’ouest la Mairie et au sud la Catedral Metropolitana.

 

Cathédrale Metropolitana

Cathédrale de Cochabamba, Bolivie
Au sud de la Plaza 14 de Septiembre, la Catedral Metropolitana est un bel édifice baroque construit par l’architecte Domingo de Mazo et inaugurée en 1701. Elle fût construite sur les bases d’une petite église en pierre, elle-même datant de 1542 et édifiée sur un ancien cimetière. À l’intérieur subsistent de nombreux éléments d’art religieux de l’époque coloniale.

 

Couvent Santa Teresa

Couvent Santa Teresa, Cochabamba

L’un des monuments les plus impressionnants de Cochabamba, avec son haut dôme en forme de fleur qui, au moment de sa construction, offrait une vue unique sur toute la ville de Cochabamba. Le couvent Santa Teresa fut fondé en 1753 et est encore habité par des nonnes Carmélites aujourd’hui. S’il est aujourd’hui ouvert aux visites, tout contact est interdit avec celles-ci qui vivent totalement coupées du monde extérieur. Il y règne une atmosphère de grande spiritualité.

 

Église Hospicio

Eglise Hospicio, Cochabamba

À 5 minutes de la Place du 14 de Septiembre, cette église est située en plein cœur de Cochabamba. Sa construction fût laissée aux mains de l’architecte José Rosseti et fût achevée en 1875 après 16 ans de travaux. Elle est entièrement bâtie de pierres, grâce aux apports des habitants de Cochabamba et des mines de la région. Le résultat est une belle façade aux couleurs or et blanc, à l’architecture néoclassique.

 

Musée Alcide d’Orbigny

Musée Alcide d'Orbigny, Cochabamba

Le musée d’Histoire Naturelle Alcide d’Orbigny est une institution qui remplit à la fois un rôle éducatif et culturel. Il est dédié à la recherche, à la conservation et à la diffusion des sciences naturelles. Les quatre salles du musée possèdent des thématiques distinctes : géologie et minéralogie, paléontologie, zoologie et entomologie.

Voir nos photos

 

Palais Portales

Palacio Portales, Cochabamba

Cette luxueuse bâtisse se trouve dans le quartier Queru Queru de Cochabamba. Il s’agit d’un bâtiment de style éclectique, construit entre les années 1915 et 1927, et imaginé par l’architecte français Eugène Bliault. Divers artisans et artistes français et italiens ont participé à sa décoration, fruit de la fusion d’éléments de styles hétérogènes qui produit paradoxalement un ensemble très harmonieux. Des pièces de marbre et de bois précieux importées ont servi à son ornementation. Le Palacio Portales a appartenu à Simón Iturri Patiño, un millionnaire bolivien appelé le baron de l’étain. Actuellement, il héberge le Centre Pédagogique et Culturel Simón I. Patiño.

 

Que voir autour de Cochabamba ?

Lagune Angostura

Lagune Angostura, Cochabamba

Cette lagune artificielle est située à moins d’une vingtaine de kilomètres de Cochabamba. D’une superficie de 10,5 km², c’est l’un des endroits favoris des locaux, qui viennent y pêcher, faire un tour en bateau, camper ou tout simplement se détendre. Il est de même possible d’y déguster de nombreux plats traditionnels à base de poisson de la région.

 

El Cristo de la Concordia

El Cristo de La Concordia, Cochabamba

Du haut de ses 34 m , 40 m en comptant le piédestal, El Cristo de la Concordia est la statue du Christ la plus haute du monde, devançant le célèbre Christ carioca (38 m). Cette immense structure en béton armé aux bras grand ouverts symbolise l’hospitalité des habitants de Cochabamba. L’idée de sa construction a surgi à l’occasion de la visite du pape Jean-Paul II à Cochabamba en 1988, et son inauguration a eu lieu en 1994. On y accède à pied pour les plus courageux (1400 marches !), en téléphérique ou en véhicule. Située à 2840 m d’altitude, la colline sur laquelle repose El Cristo de la Concordia dévoile une vue splendide sur la vallée, la ville de Cochabamba mais aussi sur sa voisine Sacaba et sur la lagune Alalay.

Voir nos photos

 

Fêtes et événements à Cochabamba

Feria de La Cancha

Marché La Cancha, Cochabamba

C’est l’un des plus grands marchés du pays, dans lequel il est possible de trouver absolument de tout, depuis les ordinateurs les plus modernes jusqu’à l’artisanat local. Vous y verrez les femmes de la région porter les chapeaux blancs typiques de Cochabamba.

 

Fiesta Urkupiña

Fiesta de Urkupiña, Cochabamaba

Cette fête à lieu le 15 août, jour de l’assomption. Urkupiña est empreinte de syncrétisme religieux: elle célèbre La Vierge d’Urkipaña, « synthèse » de la Vierge Marie et de la Pachamama. Des milliers de pèlerins viennent se procurer des morceaux de roches extraits de la montagne où la vierge est apparue, s’assurant ainsi bonheur et prospérité pour l’année à venir.

Voir nos photos

 

Gastronomie : que manger à Cochabamba ?

Chorizo criollo, Cochabamba

Cochabamba a la réputation d’être la capitale de la gastronomie du pays. Voici quelques plats typiques que l’on y trouve :

Silpancho
: plat sec composé de viande panée accompagnée d’œuf frit et d’une salade d’oignons, tomates et llajua (piment).

Jaka Iawa : maïs moulu accompagné de morceaux de viande de porc qui se sert avec du fromage frais.

Pichón : pigeon bouilli et braisé accompagné de riz et de pommes de terre cuites.

La boisson typique du Cochabamba est la chicha, un alcool à base de maïs fermenté qui se boit frais, dont l’origine remonte à l’époque incaïque. Ceux-ci l’obtenait en mastiquant le maïs, qui de nos jours est moulu afin d’en tirer une farine, puis mélangé à l’eau et séchée au soleil.

 

Restaurants : où manger à Cochabamba ?

Café de Paris, Cochabamba

Paprika : situé à deux minutes de la Plaza Colón, le restaurant incontournable de la ville. La carte propose des plats boliviens et internationaux, servis avec le plus grand soin.

Palacio del Silpancho : c’est le temple de ce plat typiquement cochabambino.

Zurich : les pâtisseries de ce charmant salon de thé ont la réputation d’être les meilleures du pays.

Casa de campo : lieu traditionnel à l’atmosphère animée, avec une grande variété de plats boliviens et de viandes grillées.

Café de Paris : propose une carte comprenant des recettes typiquement françaises comme des crêpes jambon fromage ou des quiches, dans un cadre agréable.

Restaurant Suiza : dans une ambiance élégante et intimiste, les plats sont servis avec une douce musique jouée en fond sonore. La carte est variée et propose de bonnes viandes et poissons.

 

Où boire un verre à Cochabamba ?

Mandarina Lounge, Cochabamba

Mandarina Lounge : situé sur l’avenue Pando, l’une des rues les plus festives de Cochabamba la nuit, le Mandarina est un bar unique. Ambiance moderne et tamisée grâce aux jeux de lumière travaillés. Le lieu se remplit en fin de semaine et l’on y fait la fête jusqu’au bout de la nuit.

 

Hôtels : où loger à Cochabamba ?

Hôtel Aranjuez, Cochabamba

Hôtel Aranjuez : cet hôtel renommé est situé à 10 minutes de l’aéroport de Cochabamba et du centre ville. Il est également idéalement situé pour visiter le Palacio Patiño et le musée d’Histoire Naturelle. Ses chambres sont confortables et élégantes. Son restaurant propose de la nourriture internationale ainsi que des plats traditionnels de la région.

Gran hotel Cochabamba: situé à 3 minutes du centre ville de Cochabamba, sur la place de la Recoleta, cet établissement entouré de jardins propose un service de qualité. Le décor néobaroque confère un aspect luxueux à l’hôtel et le jardin central invite à la détente. Le restaurant El Carrillón propose des plats boliviens et internationaux. L’hôtel dispose également d’un bar avec de nombreux apéritifs. Piscine chauffée, sauna et 2 terrains de tennis.

Hotel Portales : le plus réputé de la ville, à proximité du Palacio de los Portales. Service impeccable, excellente cuisine locale et internationale.

Gran Hotel Ambassador : idéalement situé dans le centre de Cochabamba, il offre une vue magnifique sur la ville et sur le Christ de la Concorde depuis les chambres spacieuses de l’hôtel.

 

Transports : comment se rendre à Cochabamba ?

Comment aller à Cochabamba

Depuis la Paz, compter environ 6 heures 40 en voiture depuis la route 1 et la route nationale 4. En avion, compter 45 minutes de trajet. Depuis Santa Cruz, le trajet en bus ou en voiture est d’une dizaine d’heures.

DÉCOUVREZ LES AUTRES RÉGIONS

EXEMPLES DE CIRCUITS

CRÉEZ VOTRE VOYAGE SUR MESURE

1) Remplissez notre formulaire et l'un de nos conseillers voyages prendra contact avec vous.

2) Grâce à notre connaissance du terrain nous vous proposons des circuits personnalisés et hors des chemins traditionnels.

3) Nous vous accueillons dès votre arrivée sur place.

4) Vous bénéficiez d'un suivi et d'une assistance 7j/7 et 24h/24 durant votre séjour.

error: Notre contenu est protégé car il est le fruit d\\\'un long travail de recherche et d\\\'écriture. Contactez-nous à info@voyages-excepcion.com pour plus d\\\'informations.