Sites de peintures rupestres en Bolivie

La Bolivie abrite une quantité impressionnante de peintures rupestres, témoignages de la vie humaine à l’époque préhistorique.

L’art rupestre, ou pariétal, concerne les dessins et gravures exécutés sur des parois rocheuses. C’est un art universel, qui occupe une large part de la création artistique de l’époque préhistorique. Si la majorité des sites boliviens se situent dans la région de l’Altiplano et dans les vallées, il en existe également quelques-uns dans les basses terres.
soon-bolivie

Site de Calacala

A une vingtaine de kilomètres au sud-est d’Oruro se trouve le site archéologique de Calacala. Ce nom signifie lieu rempli de pierres, en aymara. Il semble avoir été un centre rituel très ancien, dont la construction remonte à 2500 ans. La plupart des peintures rupestres sont zoomorphes (camélidés, pumas…) et anthropomorphes. Elles laissent penser que la région était caractérisée par une forte activité d’élevage. Ce témoignage est une preuve de plus de l’importance du lama dans les sociétés précolombiennes.

Betanzos

La vallée de Betanzos, dans le département de Potosí, abrite des dizaines de sites de peintures rupestres et de pétroglyphes. Là encore, il s’agit de représentations d’animaux et d’êtres humains (scènes de chasse, guanaco, suri…) ou de motifs géométriques (spirales, cercles concentriques…). La variété des styles et des motifs prouve que différentes civilisations se sont succédé au fil du temps.
																					
Peintures rupestres de Lajasmayu, Betanzos

Site de Lajasmayu

Cette série de peintures rupestres se trouve non loin de la ville de Betanzos, capitale de la province Cornelio Saavedra dans le département de Potosí, à une altitude de 3100 m, au pied de la Cordillère de Potosí. La région fait partie de l’ancien territoire des Karakara, peuple pré-incaïque qui parlait la langue aymara avant d’être soumis par les Incas. Les recherches et les témoignages archéologiques montrent que cette civilisation comptait sur une très bonne armée et un savoir-faire guerrier de qualité. Elle a laissé sur la roche des représentations anthropomorphiques et zoomorphiques parmi lesquelles la mise-bas d’un lama.

Site de Jatun Cueva

Affleurement de grès d’environ 18 m de longueur sur 1,70 m de hauteur, qui regroupe différentes figures de quadrupèdes – probablement des camélidés –, des lignes courbes et un serpent. Quelques figures anthropomorphiques sont également présentes, et l’ensemble est dominé par le rouge, le brun et le blanc.

Peinture rupestre de Pumamachay, Chuquisaca

Site de Incamachay – Pumamachay

Dans la province de Oropeza, dans le département de Chuquisaca, se trouve le site d’Incamachay-Pumamachay. On y accède depuis la route entre Sucre et Ravelo. Deux grottes, à seulement 150 m l’une de l’autre, arborent des murs recouverts de peintures de l’époque préhispanique. Dans celle d’Incamachay, on observe une grande quantité de dessins anthropomorphes et de formes géométriques rouges et blancs. Ceux que l’on trouve dans la grotte de Pumamachay, aux parois rouges, sont noirs et auraient été réalisés avec de la fumée. Pour l’instant, les scientifiques n’ont pas déterminé l’origine exacte de ces peintures mais il semblerait que le lieu ait eu une importance cultuelle.

Site de Supay Huasi

Près de la ville de Mama Huasi, ces peintures rupestres représentent des figures anthropomorphiques et zoomorphiques, et semblent remonter à l’époque précolombienne. Les motifs coïncident apparemment avec les céramiques incas.

Site de Higuerayoc

Dans le village de Higuerayoc, près de Villa Abecia, dans le nord du département de Tarija, la grotte la Salamandra renferme une surprise de taille : une multitude de dessins peints sur la paroi, représentant surtout des animaux et des formes géométriques ou des hommes à la chasse.

																					
soon-bolivie

Site d’El Motacú

Ensemble impressionnant de motifs peints sur les murs d’une grotte, représentant des figures anthropomorphes et zoomorphes. Le site se situe sur le haut d’une falaise qui offre une vue panoramique sur la forêt.

Site de Palmarito

La grotte de Palmarito, près de Vallegrande dans la province de Santa Cruz, renferme une série de peintures rupestres de couleur rouge dont l’origine n’a pas encore été définie.

Site de Postrervalle

Dans la même région de Vallegrande, on peut observer sur les murs d’une grotte d’autres peintures, empreintes de mains et dessins représentant des masques et des animaux.

Peinture rupestre Ciudad de Itas, Torotoro

Site de la Ciudad de Itas

La Ciudad de Itas se trouve dans le Parc national Torotoro, à 21 km du village du même nom, au nord du département de Potosí. Egalement appelée la ville de pierres, il s’agit d’un véritable labyrinthe de roches de près de 20 m de haut, situé à 3 800 m d’altitude. De nombreuses cavernes y ont été taillées par l’érosion. Certaines abritent des peintures rupestres, essentiellement des formes géométriques dessinées à la peinture rouge, suggérant la présence de l’homme à l’époque précoloniale.