Visite de de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie : guide de voyage

Géographie, climat, patrimoine, parcs naturels, monuments, fêtes, hôtels, restaurants.

 

Géographie

Géographie de Santa Cruz de La Sierra

Située au centre-ouste de son département, dont elle est la capitale, Santa Cruz de la Sierra siège sur la rive droite du fleuve Piraí, dans les plaines orientales. Elle est également le centre administratif de la province d’Andrés Ibáñez. Possédant une altitude peu élevée, 400 mètres dans le cas de Santa Cruz de La Sierra, cette région fait partie du Grand Chaco et du bassin amazonien.

 

Climat

Climat à Santa Cruz

Santa Cruz jouit majoritairement d’un climat tropical. Les températures moyennes varient autour de 20 degrés en hiver, entre 29 et 32 degrés au printemps et en été, et peuvent parfois atteindre les 40 degrés. Toutefois, l’amplitude des variations climatiques entre les différentes zones du département est relativement importante. Le département de Santa Cruz possède un climat tempéré à froid dans la région la plus occidentale (Andes, alturas de Comarapa, Valle Grande), tempéré à chaud à mesure que l’on descend vers les plaines, puis chaud dans la région des plaines. Il existe des courants de froid polaire appelés surazos, fréquents en hiver. Voir notre fiche : Quand partir en Bolivie.

 

Histoire

Histoire de Santa Cruz de La Sierra

La ville a été fondée par le capitaine espagnol Ñuflo de Chávez en 1561 sur les rives du río Grande dans la Chiquitania, à la suite d’une expédition partie d’Asunción del Paraguay et destinée à étendre les territoires de la couronne espagnole. La ville est déplacée par deux fois, principalement pour cause de pénuries, d’abord à l’emplacement de l’actuel Santuario de Cotoca, puis à San Lorenzo Real de la Frontera, son emplacement actuel. On peut aujourd’hui visiter les restes de la première ville sur le site archéologique de Santa Cruz la Vieja.

Jusqu’à la seconde moitié du XXe siècle, Santa Cruz est une ville marginalisée du fait de son enclavement. Cette situation va s’améliorer avec la construction d’infrastructures de transport qui l’intègrent aux marchés nationaux et internationaux et stimulent son économie. Actuellement, Santa Cruz est une ville moderne et prospère dont le dynamisme est un moteur majeur pour le développement du pays.

 

Que voir dans Santa Cruz de la Sierra ?

Place du 24 Septembre

Place du 24 Septembre, Santa Cruz de la Sierra
C’est la place centrale de Santa Cruz qui servit de point de départ à la construction de la ville. Il y a plus de 400 ans, lorsque Lorenzo Suárez de Figueroa et Gonzalo Soliz de Holguín déplacent la ville de Cotoca à San Lorenzo, ils choisissent la grève du fleuve Piraí pour établir cette place historique, berceau de la future Santa Cruz de la Sierra. C’est autour de celle-ci qu’ont surgi les premières rues et maisons selon une architecture en échiquier. Actuellement, la Place 24 de Septiembre, nommée en l’honneur du cri libérateur de 1810, est toujours entourée d’édifices historiques : la Basílica Menor de San Lorenzo, la Casa de Gobierno (siège du gouvernement départemental), la mairie et le bâtiment central de l’Université Autonome Gabriel René Moreno.

 

Basilique de San Lorenzo

Basilique San Lorenzo, Santa Cruz de La Sierra
Située sur la place du 24 Septembre, elle fut édifiée au XVIe siècle par Fray Diego de Porres. En 1770, l’évêque Ramón de Herbosos ordonna au sacristain majeur Don Antonio Lombardo la reconstruction de l’église. À l’époque du Mariscal Andrés de Santa Cruz (1838), l’ancien temple fut remplacé par une nouvelle église de style éclectique, imaginée par l’architecte français Felipe Bertrés. À noter, ses voûtes en bois décorées de manière pittoresque, ou encore l’autel principal qui conserve une partie du revêtement original en argent gravé, provenant de la mission jésuite de San Pedro de Moxos. Une de ses tours offre un magnifique mirador. La Basilique renferme également le Museo Catedralicio de Arte Sacro, qui conserve des œuvres et archives historiques datant entre 1602 et 1945. La Basilique a été déclarée Patrimoine Historique National.

 

Musée d’Histoire Régionale du département de Santa Cruz

Musée de l'Histoire Régionale, Santa Cruz de La Sierra
L’édifice qui héberge le musée d’Histoire Régionale du département de Santa Cruz est inscrit au Patrimoine historique de la ville depuis 1999. Situé sur la rue Junin, ce bâtiment appartenait à l’une des familles cruceñas des plus fortunées du début du XXe siècle. Son architecte est le yougoslave Mario Knez, qui fit venir de Buenos Aires les vitraux et les ferrures qui ornent l’édifice. En 1990, la maison fut transformée en musée et reçut des documents qui datent pour les plus anciens de l’année 1600. Les salles du premier étage sont consacrées aux expositions permanentes, avec la salle des pièces archéologiques, la bibliothèque et les archives, tandis que le rez-de-chaussée accueille des expositions temporaires de photographie mais aussi des événements tel que séminaires, pièces de théâtre ou expositions universitaires.

 

Musée d’Art Sacré

Musée des Arts sacrés, Santa Cruz de La Sierra
Créé en 1983 sur une initiative de Monseigneur Carlos Gericke Suarez, ce musée est destiné à faire partager au public le patrimoine historique, culturel et les œuvres religieuses de la Basílica Menor de San Lorenzo. Il comprend quatre salles d’exposition : l’une est dédiée aux sculptures en bois, une autre aux ornements liturgiques, une troisième à l’orfèvrerie et la quatrième abrite la galerie des évêques et les joyaux. Le musée possède aussi d’importantes archives qui relatent l’histoire de Santa Cruz et du Royaume d’ Espagne, de 1602 à 1945.

 

Jardin zoologique de Santa Cruz

Jardin zoologique, Santa Cruz de La Sierra
Fondé par le naturaliste Noel Kempff Mercado, il s’agit de l’unique parc zoologique spécialisé dans la faune native du sous-continent américain. Inauguré en 1979, le zoo abrite plus de 250 espèces et plus de 2000 animaux. Ceux-ci proviennent des diverses écorégions de la Bolivie tels que la puna, les vallées, la savane, les bois humides ou encore le Chaco, mais aussi du continent sud américain dans son ensemble. Parmi les espèces que l’on peut y apercevoir, notons les caïmans du Chaco, l’Anaconda du Pantanal, des jaguars, tatous ou fourmiliers.

 

Que voir autour de Santa Cruz de la Sierra ?

Parc régional Lomas de Arena

Lomas de Arena, Santa Cruz
Le parc régional Lomas de Arenas se trouve à 12 km au sud de la ville de Santa Cruz. Il s’étend sur une superficie de 13 326 hectares dont plus de 3000 sont des dunes. Outre ses impressionnantes collines de sables, le parc est formé de forêts humides du Chaco et de savanes qui hébergent une faune riche, avec 286 espèces aviaires et 50 espèces de reptiles. Un sentier écologique de 5 km permet de profiter pleinement des dunes et de réaliser des ballades à cheval.

Voir nos photos

 

Biocentro Güembe

Bicentro Güembe, Santa Cruz de La Sierra

Il s’agit d’un paradis naturel de 24 hectares débordant de plantes exotiques, de forêts luxuriantes et d’animaux caractéristiques de la région, évoluant dans leur habitat naturel. Le Biocentro Guembé accueille également une papilloneraie, un parc ornithologique, un jardin d’orchidées, une termitière, des ruches et un musée d’art rupestre. Il propose diverses promenades à travers des sentiers écologiques, après quoi il est possible de profiter d’un moment de détente dans l’une de ses piscines.

Voir nos photos

Jardin botanique de Santa Cruz

Jardin Botanique, Santa Cruz de La Sierra
Ce jardin de 186 hectares présente un aperçu de la grande beauté de l’est bolivien, avec ses deux grandes forêts, la forêt subtropicale des plaines et la forêt chaqueña. Sa création date de 1987 et vise essentiellement à préserver les plantes et les écosystèmes aquatiques de la région. Un sentier écologique permet aux visiteurs de traverser le jardin et d’accéder à une lagune où l’on peut observer des capybaras (gros rongeurs), des caïmans et de nombreuses espèces aviaires 

 

Fêtes et événements à Santa Cruz

Festival de Musique Renaissance et Baroque Américaine

Festival de Musique Renaissance et baroque américaine, Missions chiquitos

Le festival de Musique Renaissance et Baroque Américaine est reconnu comme l’évènement de musique ancienne le plus important au monde. Tous les deux ans, les missions de la Chiquitania accueillent ce festival qui permet de perpétuer une musique emmenée par les pères jésuites, et qui continue d’être enseignée dans les écoles de musique des missions.

 

Festival de la Orquídea

Festival annuel de l'Orquídée, Concepción de Chiquitos

Tous les ans, des milliers de personnes se rendent au festival de l’Orchidée à Concepción dans la Chiquitania, véritable sanctuaire de l’orchidée.

 

Hôtels : où dormir à Santa Cruz?

Casa Patio Hotel Boutique, Santa Cruz

Senses Boutique Hotel : cet hôtel est située à l’angle de la place d’Armes, juste en face de la cathédrale. Les chambres spacieuses et confortables vous garantissent un séjour reposant et pratique. Belle piscine et restaurant.

Hotel Refugio Los Volcanes : lodge de style colonial en bordure du Parc national Amboró, à 75 km de la ville de Santa Cruz. Caché dans la vallée, il vous offre une vue panoramique sur les volcans et la forêt tropicale environnante. Piscines, cascades naturelles et grand jardin font de cet hôtel un petit paradis loin de la ville.

Hotel El Pueblito Resort : l’architecture de ce resort de Samaipata est celle d’un village colonial de l’Oriente bolivien du XVIIIe siècle. Hôtel de qualité et confortable, il sert de point de départ pour de nombreuses excursions comme la visite du parc Amboró, le fort de Samaipata et d’autres sites naturels de la région. Piscine extérieure, jacuzzi.

Hotel Spa Santa María La Antigua : situé à 5 km de Buena Vista, cette grande hacienda est idéalement située pour profiter de la nature luxuriante et relaxante de la région. Le restaurant propose une gastronomie typiquement bolivienne. De nombreuses activités sont également proposées comme une marche écologique dans la forêt amazonienne ou des démonstrations de chevaux. Piscine et Spa.

Hotel Casa Patio : de style colonial, il se trouve au cœur du quartier Las Palmas, dans la ville de Santa Cruz. Grâce à sa situation à quelques pas du terrain de golf de Las Palmas et près du club de tennis et du centre équestre, les activités ne manquent pas. L´hôtel se situe à 12 minutes du centre-ville.

Villa Chiquitana : à San José de Chiquitos, ce couple de français vous accueille dans leur hôtel de charme. Située entre Santa Cruz de la Sierra et la frontière brésilienne, c’est le point de départ idéal pour découvrir à la fois San José de Chiquitos et les parcs nationaux Kaa Iya, Noël Kempff Mercado et le Pantanal. La maison coloniale est très confortable, avec piscine et jardin paysager.

 

Gastronomie : que manger à Santa Cruz ?

Piquante de Pollo, Santa Cruz

Majao : préparation à base de charque (viande sèche) ou de canard, accompagnée de riz, d’œuf et bananes frits, et assaisonnée de piment moulu.

Sopa de maní : épaisse soupe de cacahuètes, dans laquelle on ajoute des légumes et parfois du poulet.

Chicha : boisson traditionnelle consommée dans plusieurs pays d’Amérique latine. En Bolivie, elle peut être à base de maïs ou d’arachides. Dans l’Orient bolivien, elle est consommée fraîche et les habitants de la Chiquitania la boive lors de fêtes religieuses et traditionnelles.

 

Restaurants : où manger à Santa Cruz ?

Restaurant Café 24, Santa Cruz de La Sierra

Café 24 : un agréable café très accueillant avec une cuisine de qualité. Concerts en soirées.

Casa del Camba : ce restaurant vous propose des plats typiques de l’Orient bolivien.

La Casona : tenu par un gérant allemand, il vous sera possible d’y déguster des plats tels que le schnitzel et le schweinebraten dans l’agréable patio, le tout accompagné d’une bière germanique bien entendu.

 

Transports : comment se rendre à Santa Cruz ?

Comment se rendre à Santa Cruz de la Sierra ?

Avion : l’aéroport Viru Viru, situé à 18 km de Santa Cruz de la Sierra est celui des vols internationaux mais aussi de ceux en direction de La Paz ou Cochabamba. L’aéroport El Trompillo, à 2 km de la ville, est quant à lui le point de départ des vols locaux en direction de Sucre, Trinidad et également La Paz ou Cochabamba.

Bus : des bus permettent de relier Santa Cruz avec les nombreuses villes de la région comme Sucre, Cochabamba ou Potosí. Les voyages se font majoritairement de nuit avec un départ vers 20h pour éviter les chaleurs de la journée. Pour les voyageurs pressés, il vaut mieux prendre l’avion car les retards et les pannes sont fréquents en particulier durant la saison humide durant laquelle il arrive que les pistes ne soient plus praticables par les bus pour cause d’intempéries.

Train : le réseau s’améliore progressivement mais les trains roulent encore assez lentement. Deux lignes principales relient la gare de Santa Cruz à Yacuiba (à la frontière avec l’Argentine) ou à Quijarro (frontière brésilienne).

DÉCOUVREZ LES AUTRES RÉGIONS

EXEMPLES DE CIRCUITS

CRÉEZ VOTRE VOYAGE SUR MESURE

1) Remplissez notre formulaire et l'un de nos conseillers voyages prendra contact avec vous.

2) Grâce à notre connaissance du terrain nous vous proposons des circuits personnalisés et hors des chemins traditionnels.

3) Nous vous accueillons dès votre arrivée sur place.

4) Vous bénéficiez d'un suivi et d'une assistance 7j/7 et 24h/24 durant votre séjour.

error: Notre contenu est protégé car il est le fruit d\\\'un long travail de recherche et d\\\'écriture. Contactez-nous à info@voyages-excepcion.com pour plus d\\\'informations.