Les plus belles randonnées en Bolivie

La Bolivie est un pays à l’écart des grandes routes touristiques, l’occasion de belles randonnées dans des régions préservées. Des paysages tout aussi incroyables les uns que les autres s’offrent à ceux qui aiment marcher dans la nature, apprécier l’immensité sauvage de sites préservés, observer la faune et la flore dans un cadre privilégié.

Une multitude de jolis sentiers invitent à la promenade autour du lac Titicaca, à la découverte des la faune et la flore locale. Vous pourrez détendre sur les plages de l’île du soleil, et observer le canard plongeur dit zambullidor. Au gré de vos balades, il n’est pas rare de tomber sur des scènes rurales particulièrement bucoliques entre le travail des champs à la charrue et l’artisanat textile.

La Cordillère Royale est un site de haute montagne comme son nom l’indique. Il est essentiel de s’y aventurer avec un guide spécialisé et de prendre le temps d’acclimatation nécessaire afin de ne pas souffrir du mal de l’altitude. Le parc national Sajama, compris entre 4 000 et 6 542 m d’altitude, forme le toit du pays. Autres buts de promenade ; les geysers de Juchusuma et les eaux thermales de Kasilla. Trois trekkings invitent à l’ascension des volcans Sajama, Parinacota et Pomerape pour les plus sportifs. Plus accessibles, des miradors à mi parcours permettent de profiter d’une vue imprenable pour ceux qui n’ont pas l’habitude de l’andinisme.

L’Amazonie bolivienne est immense, et parfois très éloignée de toute voie de communication. Un des sites accessibles aux explorations est le parc Madidi. Après 45 min de vol de La Paz à Rurrenabaque, vous embarquez sur les ríos Beni et Tuichi pour 5h30 de pirogue jusqu’au port de Chalalán. Un lodge au bord du lac Chalalán accessible après 30 min de marche organise des randonnées en pleine forêt tropicale. Vous serez émerveillés par l’agilité des mammifères comme des singes, et les couleurs des 1 000 espèces d’oiseaux que vous pouvez continuez à observer depuis le mirador du lac.

Au sud de La Paz, de nombreuses randonnées de moyenne montagne sont possibles, que ce soit dans l’altiplano bolivien autour de Sucre, Cochabamba et Potosí. Pour mettre vos pas dans le mythique chemin inca près de Sucre, vous pouvez notamment partir du village de Chataquila à 3.650 m d’altitude ; vous vous approchez du cratère de Maragua et admirez ses strates de belles couleurs cuivrées avant de redescendre sur Chaunaca à 2h30 de marche. S’il convient de se munir de chaussures adaptées, le dénivelé peu important met cette promenade à la portée de tous.

Dans le département de Cochabamba, cap vers le parc national Torotoro dont les 16.570 hectares abritent un record mondial d’empreintes de dinosaures, ainsi que de superbes fossiles paléontologiques. La visite du cimetière de tortues peut être un bel objectif, tandis que les mordus de randonnées arpenteront à loisir les beaux paysages des vallées, à mi chemin entre les Andes et la jungle amazonienne. En dehors des sentiers battus, c’est un cadre superbe pour des randonnées.

Dans le département de Potosi, Tupiza est un beau lieu de départ pour des randonnées dans des montagnes et formations rocheuses colorées par leur forte teneur en minerais. La richesse du sous sol explique la renommée séculaire des exploitations minières de Potosi, notamment d’argent et d’or.
Le salar d’Uyuni est la destination la plus célèbre de Bolivie. Cette fascinante étendue de sel s’étend sur 12.500 km2 dans la province de Potosi, à 3.600 m d’altitude. Libres à vous de faire quelques pas sur le salar, et visiter les villages de Colchani, Coquesa ou Jirira qui vivent du quinoa, des lamas et du sel. Vous pouvez aussi vous promener entre les cactus géants de l’île del Pescador, d’où vous profitez d’un beau panorama sur tout le Salar et le volcan Tunupa.

L’immensité désertique du Lipez déroule des merveilles naturelles uniques à près de 4.000 m d’altitude. Vous pouvez faire de jolies randonnées le long de sa mythique route des joyaux, à condition de bien vous protéger du soleil, et d’avoir toujours de l’eau à portée de main. Vous découvrez le contraste saisissant entre le désert, les lagunes de toutes les couleurs et les volcans qui culminent à plus de 6.000 m. Le pourtour du volcan Licancabur et sa lagune Verde est un bel objectif de promenade.