Voyage en famille en Bolivie

La Bolivie est la destination hors des sentiers battus par excellence en Amérique Latine. Loin des océans, ce pays a su conserver vivantes des traditions millénaires. Un parfum d’authenticité qui séduit à coup sûr le voyageur… Néanmoins, il est préférable de bien préparer son séjour en amont pour éviter les surprises. Les conseils de notre équipe.

La période de voyage

Le premier critère pour un voyage en Bolivie en famille est la période choisie, en lien avec les vacances scolaires et les congés de chacun. Pour cela vous pouvez d’ores et déjà rendre visite à notre section Quand Voyager en Bolivie. Il s’agit de se donner toutes les chances de voyager avec un climat clément pour ne rien perdre des paysages à couper le souffle.

Les points d’entrée en Bolivie

La seconde préoccupation est le moyen de se rendre en Bolivie, car peu de compagnies aériennes desservent cette destination. Les deux principaux aéroports internationaux de Bolivie sont Santa Cruz de La Sierra, où arrivent Air Europa, Gol, Tocumen International et Avianca, et la ville de La Paz El Alto où arrivent BOA, Lan Chile, Lan Peru Ou Sky Airline et American Airlines. Si vous arrivez directement en Bolivie par voie aérienne à Santa Cruz de la Sierra (400 m d’altitude), il convient de séjourner ensuite à Sucre (2.800 m) ou encore à Cochabamba (2.500 m) et Torotoro (2.700 m). Enfin, si vous arrivez à La Paz, le plus sage est de passer les 2 premières nuits dans la vallée de Mecacapa à 2.800 m, car les hôtels de La Paz sont au minimum à 3.600 m.

Des circuits stratégiques

Il est également possible de se rendre en Bolivie par voie terrestre. De magnifiques parcours combinés sont possibles depuis le sud Pérou, le nord Chili ou encore le nord de l’Argentine. Si vous arrivez d’Argentine, nous pouvons vous proposer la zone de Tarija (1.700 m) ou celle de Tupiza (2.950 m). Si vous venez du Chili, le meilleur départ sera de San Pedro de Atacama (2.400 m) puisque toute la zone est au-dessus de 3.700 m d’altitude de l’autre côté de la frontière. Si vous venez du Pérou, vous devriez déjà être acclimaté après votre passage par le lac Titicaca et Puno.

L' acclimatation à l’altitude

Beaucoup négligent une troisième contrainte importante ; l’altitude, notamment dans l’Altiplano, la partie la plus visitée de la Bolivie. Une acclimatation progressive à l’altitude est nécessaire pour ne pas être affecté par des symptômes gênant, voire dangereux. Le programme de voyage doit en tenir compte afin de préserver le plaisir de voyager, et éviter tout imprévu de santé. Les hautes vallées situées entre l’Amazonie et l’Altiplano sont les lieux idéaux pour séjourner 2 ou 3 jours et ainsi s’acclimater.

Une diversité spectaculaire

Vous pouvez dès lors choisir les régions à visiter. La Bolivie est une destination rêvée lorsque l’on souhaite à la fois des paysages spectaculaires, des visites culturelles et des rencontres avec les traditions locales. Si chacun possède des centres d’intérêts différents au sein de la famille, libre à vous de combiner les trois ; il y en a pour tous les goûts, de l’aventureux au contemplatif, et de l’archéologue au photographe animalier.

 

Sucre et Cochabamba

Sucre vous invite à découvrir les charmes d’une ville coloniale, avec ses riches églises et ses façades d’époque dans le centre historique. Quelques kilomètres de plus et vous remontez encore le temps ; en arrivant à Cal Orck’O, vous vous retrouvez dans le plus grand gisement de dinosaures au monde. Vous pouvez mesurer vos pieds aux 5.000 empreintes préhistoriques pétrifiées : une expérience unique !
Avec son climat tempéré, sa réputation gastronomique et ses marchés multicolores, Cochabamba, la troisième ville de Bolivie, saura aussi vous dépayser dès le début de votre parcours. Et si vous tenez aux dinosaures, la vallée voisine de Torotoro vaut le coup d’œil !

L’Altiplano bolivien

Viennent ensuite les incontournables de l’Altiplano bolivien.
Au nord, le lac Titicaca est à la hauteur du mythe que son nom éveille dans nos esprits ; une promesse d’exotisme et de beauté naturelle qui ne vous décevra pas. Son étendue d’eau de 8.300 m2 s’ourle d’or au gré des rayons du soleil, et se pare des couleurs vives des oiseaux et des broderies des villageois qui perpétuent leurs traditions millénaires sur l’île du Soleil.

Au sud, le Salar d’Uyuni est la destination la plus prisée de Bolivie : vous pourrez faire les portraits de famille les plus surréalistes sur la plus grande étendue de sel au monde; 12.000 km2 de blancheur immaculée qui n’attendent plus que vous ! Le Lipez, non loin de là, vous fascinera par l’originalité de ses paysages qui paraissent sortis de l’imagination d’un artiste fou ; entre volcans, canyons, lagunes et déserts, on se surprend à confondre rêve et réalité.
Vous n’avez plus qu’à choisir, et en avant les aventures pour une moisson d’expériences fortes, émotions et fous rires partagés : de beaux souvenirs à vivre en famille en Bolivie, dans un des pays qui vit le plus intensément ses traditions !